25, avril 2019

Préparer l’oral de Sciences Po avec Yapuka

Les résultats d’admissibilité du concours de Sciences Po sont tombés et peut-être faites-vous partie des chanceux qui vont passer l’emblématique entretien oral deuxième quinzaine de mai.



Il est temps de se préparer !
 

Vous serez reçu par un jury appelé commission d’entretien. Deux personnes, dont généralement une issue de l’établissement accompagnée d’un professionnel, vous recevront durant une vingtaine de minutes. Une note vous sera alors attribuée. Puis c’est le jury d’admission qui se réunit après tous les oraux qui sera la seule instance habilitée à rendre une décision définitive d’admission.

L’objectif de cet échange, annoncé comme bienveillant, est de déterminer si vous avez un bon profil pour intégrer l’établissement, si vous pouvez apporter quelque chose à Sciences Po et réciproquement si Sciences Po peut vous enrichir. Attention il est bien dit « un » profil et non pas « le » profil. Sciences Po ne recherche pas des stéréotypes mais de la diversité. Les membres de la commission sont là pour établir un dialogue le plus ouvert possible, afin d’en savoir plus sur vous, de découvrir votre personnalité et votre richesse.

Pour cet échange complet, ils ne partent pas de zéro. Si vous devez préparer l’échange, eux aussi l’ont travaillé. La discussion va partir de vous, du candidat.

En d’autres termes, ce sont votre lettre de motivation, adressée il y a quelques mois (il est temps de la ressortir !), votre dossier et aussi vos épreuves écrites qui vont être le point de départ. Nourri de tous ces éléments le jury va pouvoir lancer la conversation. Tous les entretiens ne se ressemblent pas, les membres du jury n’ont pas de grille à cocher. Il y a même quasiment autant de types d’échanges que de candidats ! Heureusement il est possible de cerner des tendances et pouvoir ainsi donner quelques conseils pour que vous puissiez vous préparer au mieux. Vous avez quelques semaines pour un entraînement efficace. N’hésitez pas à faire appel aux coach Yapuka, rodés à toutes les typologies d’entretien, ils sauront vous donner confiance en vous le jour J. Voici nos 5 conseils pour passer cette étape cruciale.

1.    Travaillez votre confiance en vous

Pour cela, premier conseil, ne vous déguisez pas. Contrairement aux idées reçues il n’y a pas de tenue exigée. Venez comme vous êtes, en faisant un petit effort avec votre garde-robe. En deux mots : ni smoking, ni jogging ! Vous vous sentirez plus à l’aise, et c’est la première étape pour avoir confiance en soi.

Soignez votre allure : démarche, port de tête, tenue du dos et des épaules, en disent déjà beaucoup. Sans tomber dans l’arrogance, à proscrire, vous devez montrer de l’allant et du dynamisme juste avec un pas assuré et en vous tenant bien droit. Le sourire en plus et le regard bien droit face aux membres du jury, et vous avez déjà la bonne attitude. En ce qui concerne la voix : misez surtout sur la clarté de vos propos. La timidité n’est pas rédhibitoire. Le jury fera davantage attention à votre niveau d’expression à l’oral, à la qualité de votre vocabulaire, à la clarté de vos propos.

2.    Préparez votre présentation, votre parcours

On vous demandera certainement de vous présenter brièvement. Vous pouvez donc anticiper et préparer cette question au mieux. S’il n’y a pas de réponse type, toute faite, à apprendre par cœur, il y a en revanche une vraie plus-value à affiner au mieux votre présentation. Cela peut prendre du temps, commencez dès maintenant à vous préparer. En effet, surtout si vous sortez de Terminale, vous aurez tendance à sous-estimer votre parcours personnel ou le rendre trop banal. Sachez vous raconter en faisant ressortir vos points forts, ce que vous avez fait comme activité, comme voyage sur lesquels vous avez des choses à dire. Vos activités qui vous passionnent. Attention pas d’inventaire de Proust. Vous devez être en mesure de préciser certains points, de donner des exemples. C’est là que la commission vous attend. On pourra vous poser les questions du type : en quoi cette activité vous passionne ? Qu’avez-vous retenu ou appris de ce voyage ? Quel livre vous a inspiré ? Comment expliquez vous telle note au Bac ?

3.    Argumentez sur votre choix d’école, votre projet

Vous n’êtes pas là par hasard ? Alors démontrez-le. Pour cela, étudiez en détail le site de l’école, interrogez autour de vous, allez sur des blogs. Vous devez tout connaître de l’école, sa philosophie, sa pédagogie, ses cursus, ses débouchés. Le jury va être attentif à votre capacité de projection et votre motivation. Alors ne récitez pas la plaquette par cœur, les personnes en face de vous la connaissent aussi. Réfléchissez plutôt au rapprochement entre ce que vous êtes, ce que vous voulez et le profil de l’école. Vous serez ainsi en mesure de répondre à la question : qu’est-ce que vous pouvez apporter à notre établissement ? ou bien : qu’est-ce que l’on va pouvoir vous apprendre ? Quelle est votre vie dans 5, 10 ou 20 ans ? Qu’est-ce qu’appendre ?  Sans être déstabiliser et tomber dans la stupeur.

4.    Maîtrisez l’actualité

On ne vous le répétera jamais assez : suivez l’actualité ! De manière intelligente, c’est-à-dire en réfléchissant aux problématiques actuelles afin de pouvoir exposer mais aussi discuter, étayer, argumenter. Pas de récitation mais de la réflexion, c’est l’essentiel. Vous allez ainsi montrer votre culture générale mais aussi votre curiosité, votre capacité d’analyse et de réflexion, votre goût pour l’innovation. N’hésitez pas à échanger avec les adultes autour de vous sur les grands sujets d’actualité afin de recueillir divers points de vue qui vont vous aider à vous faire votre propre avis. Ecouter les débats sur les médias de votre choix. Retenez les noms des personnalités sur chacun des grands sujets. Vous pourrez être amené à répondre aux questions du type : Que pensez-vous de tel ou tel homme politique ? De la position de la France dans tel conflit ? De l’influence des journalistes et des bloggeurs ? Le champ est vaste. Lisez, regardez, écoutez, dévorez toute l’actualité !

5.    Ne vous démontez pas face aux questions ou attitudes déstabilisantes

L’objectif du jury n’est pas de vous malmener mais d’évaluer votre capacité de réaction face à l’inattendu. Cela peut être la posture d’un examinateur qui pianote sur son téléphone au lieu de vous écouter. Cela peut-être une question inattendue ou décalée : quel est le nom de la divinité dont descendent les empereurs du Japon ? quelle est votre préférence entre le persil plat ou frisé ? Que pensez-vous des squelettes dans les salles de classe ? Combien pèse un A380 ? Dans tous les cas vous devez rester zen. Le jury va mesurer ce que vous pouvez être amené à dire face à une situation déstabilisante. L’important est de savoir rebondir d’un sujet à l’autre, faire un lien avec un sujet que vous connaissez. En un mot être agile. Pas de panique, cela s’entraîne, et vous pouvez bien vous en sortir avec un peu d’exercice en la matière.

Et enfin, finissez avec brio et panache si vous en avez l’occasion ! Plus sérieusement, le jury peut vous demander si vous avez quelque chose à ajouter ou bien si vous avez une question. Ne ratez pas l’occasion et SURTOUT posez une question !

Pour la route, un dernier conseil pratique : prévoyez d’arriver une petite demi-heure en avance, vous serez plus calme et n’oubliez pas pièce d’identité et convocation, ce serait dommage!

Pour des conseils personnalisés et une vraie préparation aux oraux de Sciences-Po, réservez un coaching en individuel sur www.yapuka.org

En complément : Quand l’intelligence artificielle s’invite dans le processus de recrutement. Billet de Marie-Hélène H, entraîneur Yapuka

Être recontacté Découvrez nos offres

Les données collectées à partir de ce formulaire sont traitées par Lujoba, en sa qualité de responsable de traitement, à des fins de gestion de la relation client. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de verrouillage et de suppression de vos données personnelles, du droit de vous opposer à leur traitement, ainsi que du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données personnelles après votre mort. Vous pouvez exercer ces droits en écrivant à contact@yapuka.org. Pour davantage d’informations, consultez notre Politique sur la protection des données personnelles.url. Vous avez la possibilité de vous opposer à tout démarchage téléphonique en vous inscrivant sur bloctel.gouv.fr. Cette opposition ne vaut cependant pas pour les démarchages effectués en lien avec une relation contractuelle en cours.

Nos partenaires