7, février 2020

Gérer son stress en entretien : 5 conseils pour canaliser son stress physique et mental à l’oral

Comment réussir à gérer son stress lors d’un entretien oral ?

Le stress, cette sensation particulière qui vous envahit quelques minutes avant votre entretien oral, qui atteint son point culminant dans les premières minutes de lentretien et se dissipe dès que vous avez repris la maîtrise de la situation. C’est ce temps qu’il faut réussir à contenir pour être en pleine confiance et donner le meilleur de vous-même.

Pour s’assurer de réussir son entretien, rien de mieux que de se préparer avec un de nos coachs. Sans plus attendre, voici les conseils d’un de nos coachs Yapuka, expert de l’oral.

Une maîtrise du discours, c’est une aisance assurée et un stress évacué.

Un des moyens rapide de diminuer son stress dès les premières minutes de votre entretien oral est de parfaitement maîtriser ce que vous allez dire ; la première phrase et la suivante, puis une autre jusqu’à vous détendre totalement et sentir que votre corps est complètement relâché et bien installé dans le discours.

Pour cela, nous vous recommandons d’écrire les premières réponses que vous allez donner aux deux ou trois questions les plus susceptibles de vous être posées au commencement de votre oral. La plus répandue étant :  » Pouvez-vous vous présenter » ou bien « Pourquoi avoir choisi notre établissement ». Entraînez-vous à répéter plusieurs fois votre réponse en prenant une profonde respiration avant d’attaquer. Vous vous sentirez de plus en plus naturel et votre voix sera claire et affirmée.

Apprenez à gérer votre corps, écoutez-le !

Battements cardiaques qui s’accélèrent, respiration courte et un corps qui se tétanise limiteront votre élocution et  ces symptômes de stress vous rendront hésitant. Des exercices de respiration lente en pleine conscience vous aideront à apaiser ces tensions. Bien respirer est une étape essentielle quand on veut apprendre à gérer son stress.  Prenez une profonde inspiration, lentement, retenez-là une ou deux secondes et expirez tout aussi lentement le plus longtemps possible. Vous devez totalement vider vos poumons pour relâcher vos muscles. Vous pouvez répéter cet exercice autant que nécessaire jusqu’au moment où vous sentirez votre corps complètement détendu. Cet exercice permet d’évacuer le stress.

Vous pouvez compléter cet exercice par une détente musculaire du haut du corps, car c’est souvent à cet endroit que les crispations se concentrent. Réalisez des étirements lents et doux en effectuant une rotation de la nuque vers l’épaule gauche puis vers l’épaule droite, le plus loin possible, en marquant un temps d’arrêt entre deux rotations. Effectuer cet exercice en respirant profondément, et maintenez le dos et la tête bien droits. Un autre exercice consiste à monter vos épaules à hauteur des oreilles, les bras le long du corps, et à les relâcher d’un coup sec vers le bas. Répétez le mouvement 5 fois.

Pour lutter contre le stress, il n’est pas négligeable, loin s’en faut, de soigner sa nourriture à l’approche d’un entretien oral. Elle joue un rôle fondamental sur le stress et votre tonicité pendant votre prestation. Vous devez privilégier une prise de nourriture légère et diététique, à base de sucres lents. Contrairement à une idée reçue, l’absorption de sucre rapides et de graisses peuvent au contraire accélérer votre état de nervosité et par conséquent augmenter votre stress. Il est en revanche fortement conseillé de boire de l’eau durant les heures qui précèdent et avant le début de votre entretien oral pour vous rafraîchir la bouche et éclaircir votre voix.

(Détendez-vous et) lâchez prise. : le parfait est l’ennemie du bien : soyez concentré et donnez le maximum sans vous mettre une pression démesurée

Pour vous détendre avant votre oral, vous pouvez tenter une forme de détachement, de distanciation par rapport à l’enjeu. C’est ce qu’on appelle le lâcher-prise.

Le lâcher prise, c’est aussi accepter que vous ne contrôliez par tout, et que la décision finale de vous accueillir dans cet établissement ne dépend pas uniquement de vous mais d’une décision collégiale que vous allez largement influencer au cours de votre entretien oral.

Dites-vous que vous allez faire de votre mieux, que votre prestation ne sera sûrement pas parfaite, et que ce n’est pas non plus dramatique. Cette posture à l’approche de votre entretien oral contribuera à vous détendre un peu plus.

Éloignez vos peurs et retrouvez du plaisir.

La peur génère du stress ou plutôt vous vous sentez stressé parce qu’en réalité vous avez peur de rater votre entrée, d’être mal à l’aise, d’être emprunté de gestes parasites et de bafouiller.

Outre la respiration et la relaxation corporelle, un autre moyen de limiter le stress avant « d’entrer en scène » est de (re)prendre confiance en vous. Lorsque votre corps est relâché et qu’une succession de respirations a contribué à vous détendre complètement, alors isolez-vous du bruit dans un endroit en retrait du passage ou des gens qui vous entourent. Fermez les yeux et concentrez-vous sur un épisode récent de votre vie où vous vous êtes senti très fort, très fier d’avoir réussi un exploit, une performance, d’avoir impressionné quelqu’un, rappelez-vous ce qui s’est passé en vous à ce moment précis, ce que vous avez ressenti. Essayez de rester suspendu à cette sensation quelques instants et, lorsque vous ouvrirez à nouveau les yeux, il n’est pas impossible que vous ayez le sourire.

Sachez tirer parti de votre stress

Si le stress peut être paralysant et contre-productif, il ne s’agit pas non plus d’adopter une posture inverse pour feindre de l’évacuer. Afficher trop d’aisance, négliger son apparence vestimentaire, montrer une certaine nonchalance ou un empressement excessif ne sont pas recommandés. Il est courant d’évoquer un stress « positif » qui consiste à canaliser son énergie pour la rendre explosive lorsque vous devrez vous exprimer. On peut le comparer à cette montée d’adrénaline chez un boxeur avant de monter sur le ring. Cette dernière étape est essentielle pour votre préparation mentale après celle consacrée à votre préparation physique. Vous parviendrez alors à réduire votre stress à une poignée de secondes suffisantes pour faire exploser l’énergie qui est en vous et servir votre discours. Vous serez alors dans les meilleures dispositions pour exposer vos arguments et convaincre votre auditoire.

Avec tous ses conseils Yapuka réussir son entretien oral !

En complément

 

Start up : 5 conseils pour réussir son entretien

Comment préparer un entretien d’embauche? Nos 5 conseils

Réussir l’oral de Sciences po : 5 conseils essentiels !

Préparer son entretien en école de commerce : 6 conseils essentiels

Entretiens de motivations pour les IFSI : les réformes dans l’accès aux études de santé

Réformes de sciences po, ce qu’il faut savoir pour s’y préparer !

Être recontacté Découvrez nos offres

Les données collectées à partir de ce formulaire sont traitées par Lujoba, en sa qualité de responsable de traitement, à des fins de gestion de la relation client. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de verrouillage et de suppression de vos données personnelles, du droit de vous opposer à leur traitement, ainsi que du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données personnelles après votre mort. Vous pouvez exercer ces droits en écrivant à contact@yapuka.org. Pour davantage d’informations, consultez notre Politique sur la protection des données personnelles.url. Vous avez la possibilité de vous opposer à tout démarchage téléphonique en vous inscrivant sur bloctel.gouv.fr. Cette opposition ne vaut cependant pas pour les démarchages effectués en lien avec une relation contractuelle en cours.

Nos partenaires