25, juin 2019

Que dire à l’oral pour réussir à répondre à la question « Parlez-moi de vous ? ».

 

Question angoissante s’il en est, tant elle reflète notre moment émotionnel présent, tant elle peut nous évoquer quatre heures de storytelling ou encore un grand blanc! Non pas constructif, ce grand blanc mais plutôt une expression désabusée ou un sentiment d’ignorance. On oscille entre volonté d’être authentique et servir au mieux l’objectif : Passez l’oral !

« J’enseigne l’art de tourner l’angoisse en délice ». Georges Bataille.

Cet article propose des pistes de travail sur cette question prise à un degré qui dépasse la simple présentation, à un moment avancé donc de l’entretien. Les voici :

1. Lever quelques croyances limitantes pour avancer et voir les choses autrement

 

« Il est plus facile de désintégrer un atome que de changer une croyance ». Einstein.

  • Ce n’est pas une question piège, c’est une question ouverte.
  • Cela ne nécessite pas d’être exhaustif, il s’agit d‘une évocation.
  • Ce n‘est pas déstabilisant, c’est attendu donc rassurant.
  • Ce n’est pas pour aboutir à un jugement, c’est une question qui nous fait de la place, nous donne de l’espace.

2. Préparer différents formats de réponse

 

« Les gens ne voient que ce qu’ils sont préparés à voir ». Ralph Waldo Emerson.

  • S’interroger sur ses valeurs, ce à quoi on croit avec force et en retenir trois qui sont vraiment majeures et que vous pouvez partager avec le recruteur. « Dans la vie, je crois sincèrement à …., ces valeurs me portent et parlent de moi ».
  • Choisir une citation, un animal, une métaphore qui vous semble pouvoir exprimer une partie de qui vous êtes et intéresser votre interlocuteur. Compléter très brièvement par une analyse. « … a dit : « …. ». « Cette citation parle de moi en ce que …. ».
  • Préparer très librement un point de départ qui serait un assortiment de trois éléments librement choisis : un livre, un film, une destination, une idole, une région d’origine. Et avec à chaque fois une courte analyse qui montre en quoi cela parle de soi. « J’aime beaucoup ce livre, ce film, ce pays… ils parlent de moi en …. ».

Votre interlocuteur s’intéresse autant voire plus à la forme de la réponse, à l’aptitude à communiquer qu’au contenu. C’est le moment de la libre expression, un ton, un style et non simplement du fond.

3. Se coacher pour être juste et gentil avec soimême lors de la préparation

 

« Soyez vous-même, les autres sont déjà pris ». Oscar Wilde.

Être soi-même ! Cela permet d’être au bon endroit, dans la bonne école !
Préparer avec nuance, recul et positivité.
Car parler de soi avec cœur et sans jugement, de façon brève, c’est montrer sa confiance en soi et en les autres. Ne pas tout dire ce n’est pas mentir si on travaille sa justesse.

4. Être à l’écoute et réussissez à choisir le bon format dans le moment présent

 

« Bien écouter, c’est presque répondre », Marivaux.

L’oral est bien préparé, non ? Vous avez bûché la classique présentation des nom, prénom, âge, résumé du parcours de formation et la brève et pertinente explication de texte du CV, ce qui vous a motivé à rejoindre cet école.

Vous avez une liste choisie et ressentie de vos valeurs, vos qualités personnelles (et le petit défaut qui va bien avec), vos compétences transversales, vos critères de métier idéal, votre objectif professionnel, vos centres d’intérêts personnels et la réponse à cette question angoissante « Parlez-moi de vous… ».

Reste donc à être bien à l’écoute de votre interlocuteur et des informations déjà émises lorsque la fameuse question arrive. On parle de l’Écoute, la grande écoute, celle qui utilise autant que l’ouïe, tous les autres sens.

Se faire confiance et choisir un des formats préparés qui vous paraît le plus juste, sincère, pertinent à ce moment présent de la conversation. Poser des questions sur la question pour faciliter et préciser le cadre de la réponse. « Idéalement, je vous réponds en combien de temps ? ». « Quel aspect vous intéresse précisément ? ».

5. Être conscient que votre interlocuteur s’est préparé à l’idée que vous êtes préparé à cette question angoissante et difficile… Et c’est OK !

 

« La sincérité est un perpétuel effort pour créer son âme telle qu’elle est », Jacques Rivière.

Parler de soi ce peut être partager la préparation personnelle à cette question ! Confiance, ouverture et sincérité ! « J’ai préparé de plusieurs façons ce point et ce que notre entretien me donne envie de partager sur moi c’est ….. »

Et si vous passiez un très bon moment lors de l’oral ?

 

Sandra C.D

 

En complément : Affirmer son potentiel en entretien

Être recontacté Découvrez nos offres

Les données collectées à partir de ce formulaire sont traitées par Lujoba, en sa qualité de responsable de traitement, à des fins de gestion de la relation client. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de verrouillage et de suppression de vos données personnelles, du droit de vous opposer à leur traitement, ainsi que du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données personnelles après votre mort. Vous pouvez exercer ces droits en écrivant à contact@yapuka.org. Pour davantage d’informations, consultez notre Politique sur la protection des données personnelles.url. Vous avez la possibilité de vous opposer à tout démarchage téléphonique en vous inscrivant sur bloctel.gouv.fr. Cette opposition ne vaut cependant pas pour les démarchages effectués en lien avec une relation contractuelle en cours.

Nos partenaires