25 Mar, 2019

Comment compenser son manque d’expérience en entretien ?

Nombreux sont les candidats en recherche d’emploi, surtout parmi les plus jeunes, qui redoutent particulièrement l’entretien d’embauche à cause de leur manque d’expérience. Pourtant, ce qui apparaît comme un handicap au premier abord peut être compensé en utilisant des méthodes qui ont prouvé leur efficacité.

 

Il peut être déstabilisant de se présenter à un entretien sans le matelas de sécurité que constitue l’expérience. Pourtant, chaque année, nombreux sont ceux qui obtiennent un premier job satisfaisant alors que leur parcours professionnel est très peu fourni.

En effet, si l’expérience est un atout valorisé par les employeurs, il n’est pas le seul à compter à leurs yeux. Ces derniers vous jugeront ainsi sur un ensemble d’autres qualités qu’il vous appartient de mettre en valeur le jour de l’entretien. Pour vous y aider, voici donc les éléments principaux qui vous permettront de compenser votre manque d’expérience pendant l’entretien.

  • Puisez dans vos expériences extra-professionnelles

 Même si vous ne pouvez pas revendiquer une expérience professionnelle conséquente pendant votre entretien, votre futur employeur attendra de vous que vous soyez capable d’exposer vos points forts à travers des exemples concrets tirés de votre parcours.

Pour cela, n’hésitez pas à miser sur vos expériences extra-professionnelles particulièrement formatrices. Elles peuvent ainsi être liées à votre vie associative pendant votre période étudiante, ou bien en rapport avec vos passions.

 A titre d’exemple, une expérience au sein du bureau des élèves de votre établissement ou l’organisation d’un voyage humanitaire sont des projets que vous pourrez évoquer au cours de l’entretien. Veillez également à choisir des expériences vous ayant aidé à acquérir et mobiliser des compétences qui vous serviront en entreprise.

  • Valorisez un stage particulièrement formateur

 N’oubliez pas qu’un stage dans le cadre de vos études est une véritable expérience professionnelle en tant que telle. Veillez donc à en parler de manière éloquente pour convaincre le recruteur pendant l’entretien, même si celui-ci n’a duré « que » 6 mois.

Pour cela, préparez bien votre discours de façon à être le plus clair, précis et efficace possible le jour J. Évoquez vos différentes missions, et les ressources utilisées pour les mener à bien, ainsi que vos résultats. Les employeurs apprécient en effet les candidat ayant un recul analytique suffisant sur leurs expériences, quelles qu’elles soient.

  • Misez sur votre savoir-être et votre relationnel

 Si vous manquez d’expérience, vous avez de fortes chances de ne pas maîtriser un éventail très large de « hard skills ». Il s’agit en effet des compétences ou savoir-faire qui ne s’acquièrent qu’au cours d’un parcours professionnel bien fourni.

 Toutefois, vous serez également jugés par le recruteur sur d’autres qualités, qui s’assimilent d’avantage au savoir-être et l’intelligence affective : les « soft skills ». Ces derniers sont en effet particulièrement valorisés, et il faudra en parler longuement pendant votre entretien.

Pour cela, veillez à passer du temps en amont pour identifier ces qualités afin de bien les expliciter le jour J. Il faudra également que vous exposiez les raisons pour lesquelles ces atouts vous rendent particulièrement apte à intégrer le poste que vous convoitez.

Parmi les soft skills les plus valorisés en entreprise, on peut ainsi citer l’adaptabilité, la capacité à travailler en équipe, l’empathie, la capacité d’écoute, la créativité, etc.

  • Transformez votre faiblesse en atout

Si vous n’avez que des expériences courtes sur votre CV, vous pouvez également en faire un atout. En effet, cela montre que vous avez été capable de vous adapter et d’aller puiser des compétences dans des univers professionnels différents.

Cela rassurera votre employeur, pour qui la formation des débutant est coûteuse. Votre adaptabilité et votre flexibilité seront donc valorisées à cet égard. Il est en effet plus aisé de former quelqu’un possédant ces précieuses qualités, et il faudra donc les mettre particulièrement en avant le jour de l’entretien.  

  • Travaillez à fond les autres aspects de l’entretien

Pour compenser votre manque d’expérience le jour J, il faut que vous soyez d’autant plus irréprochable sur les autres aspects de l’entretien. Veillez ainsi à vous préparer en amont, notamment en étudiant les principales questions pièges préférées des employeurs, afin de ne pas être déboussolé.

Travaillez également sur votre aisance à l’oral, votre langage corporel et votre tenue vestimentaire pour faire la meilleure impression possible lors de l’entretien. En effet, les employeurs vous jugeront autant sur votre expérience que sur votre sang-froid et vos capacités de communication.

Enfin, veillez à bien vous renseigner sur l’entreprise pour laquelle vous postulezafin de montrer votre intérêt au recruteur. Pour cela, vous pouvez rédiger des fiches sur les indicateurs clés de la société, comme son organigramme, sa culture, ses principales activités etc.

Mais le meilleur moyen de se préparer à votre entretien reste de se confronter régulièrement à des professionnels en amont, pour recueillir un feedback constructif et s’habituer à la pression générée par l’exercice. Découvrez les modules de coaching pour les entretiens d’embauche animés par des experts reconnus et pluridisciplinaires sur www.yapuka.org.

 

Être recontacté Découvrez nos offres

Les données collectées à partir de ce formulaire sont traitées par Lujoba, en sa qualité de responsable de traitement, à des fins de gestion de la relation client. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de verrouillage et de suppression de vos données personnelles, du droit de vous opposer à leur traitement, ainsi que du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données personnelles après votre mort. Vous pouvez exercer ces droits en écrivant à contact@yapuka.org. Pour davantage d’informations, consultez notre Politique sur la protection des données personnelles.url. Vous avez la possibilité de vous opposer à tout démarchage téléphonique en vous inscrivant sur bloctel.gouv.fr. Cette opposition ne vaut cependant pas pour les démarchages effectués en lien avec une relation contractuelle en cours.

Nos partenaires