01 Apr, 2019

A quoi ressemblera l’épreuve orale de maturité du bac ?

La réforme du baccalauréat mise au point par le gouvernement Macron va apporter de nombreux changements à cet examen emblématique. En effet, outre un remaniement en profondeur des matières et des coefficients, une nouvelle épreuve orale de maturité va s’y ajouter. Mais en quoi consiste-t-elle ?

C’est le ministre de l’éducation Jean-Michel Blanquer qui a annoncé en février 2018 la grande réforme du baccalauréat, qui entrera en application en 2021. Cette promesse de campagne d’Emmanuel Macron va profondément transformer l’examen bicentenaire. En effet, celui-ci comportera désormais 4 grandes épreuves écrites et une épreuve orale dite « de maturité » qui permettra de tester l’aptitude des candidats à la prise de parole en public.

Nous ne pouvons que saluer la création de cette nouvelle épreuve, qui a le mérite de préparer les candidats du baccalauréat à une étape fondamentale de leur vie professionnelle future : l’entretien oral.

  • L’oral de maturité : une épreuve exigeante

Cette nouvelle épreuve orale se préparera dès la première. Elle sera liée à un projet – en rapport avec une ou deux matières choisies par l’élèveque celui-ci devra réaliser pendant les deux années qui précèdent le baccalauréat.

L’oral de maturité sera une épreuve de 20 minutes, où le candidat sera amené à se présenter ainsi que son projet face à un jury composé de trois personnes. Pour ce qui est du bac technologique, les bacheliers garderont leur « oral de projet » actuel, sans changement majeur.

Le ministère de l’éducation nationale a tenu à justifier la création de cette épreuve difficile à travers un communiqué éloquent. Dans celui-ci, on peut en effet lire que le fait de «  savoir s’exprimer dans un français correct est essentiel pour les études, pour la vie personnelle et professionnelle. »

Le ministère a également tenu à souligner l’aspect social de l’aptitude à la prise de parole, et souhaite ainsi former tous les étudiants de façon égalitaire à cette épreuve : « Parce que l’aisance à l’oral peut constituer un marqueur social, il convient justement d’offrir à tous les élèves l’acquisition de cette compétence. »

Enfin, ce nouvel oral de maturité bénéficiera d’un coefficient important, qui n’a toutefois pas été précisé par le ministère de l’éducation. Avec les 4 autres épreuves écrites du nouveau bac, ceci représentera 60% de la note finale, les 40% restant étant dédiés au contrôle continu.

Une première initiation à l’entretien oral

 

 La réforme du baccalauréat a le mérite de permettre aux lycéens de s’entraîner plus tôt à ce type d’épreuve orale. Ils seront ensuite amenés à s’y confronter à de nombreuses reprises tout au long de leur parcours universitaire et professionnel.

En effet, l’oral prend une place de plus en plus importante aujourd’hui, et en maîtriser les rouages devient vital pour se frayer un chemin à travers la vie adulte. Que ce soit pour intégrer une filière sélective à l’université ou une grande école, les étudiants doivent dans tous les cas passer un entretien oral exigeant peu après le bac.

A la fin de leurs études et au début de leur vie professionnelle, ces derniers devront également préparer plusieurs entretiens de stage, puis d’embauche, afin d’effectuer leurs premiers pas en entreprise. L’aisance à l’orale sera également une compétence clé valorisée par les employeurs, qui leur permettra de gravir plus vite les échelons dans une société.

Pour mettre toutes les chances de votre côté pendant votre préparation à ces épreuves orales, il est nécessaire de suivre une méthodologie rigoureuse et de se confronter régulièrement à des professionnels. Découvrez les modules de coaching pour les entretiens animés par des experts reconnus et pluridisciplinaires sur www.yapuka.org

 

Être recontacté Découvrez nos offres

Les données collectées à partir de ce formulaire sont traitées par Lujoba, en sa qualité de responsable de traitement, à des fins de gestion de la relation client. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978, modifiée, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de verrouillage et de suppression de vos données personnelles, du droit de vous opposer à leur traitement, ainsi que du droit de définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données personnelles après votre mort. Vous pouvez exercer ces droits en écrivant à contact@yapuka.org. Pour davantage d’informations, consultez notre Politique sur la protection des données personnelles.url. Vous avez la possibilité de vous opposer à tout démarchage téléphonique en vous inscrivant sur bloctel.gouv.fr. Cette opposition ne vaut cependant pas pour les démarchages effectués en lien avec une relation contractuelle en cours.

Nos partenaires